La nature aux alentours Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 Dès notre plus jeune âge, les environs sauvages de la Fond Freyde (le nom ardèchois de notre maison) ont représenté un merveilleux terrain d’aventure ; aujourd’hui ce sont les enfants de la famille qui s’amusent à construire des cabanes  ou à prendre d’assaut la « forteresse» que représente encore l’amas de pierre entassé par des bergers d’un autre âge…

Assûrément, pour celui qui aime la vie au grand air, les environs de notre maison et de la région de Gluiras présentent une multitude de possibilités.  Notre terrain d’environ 3 hectares, avec son bois de sapins, son éperon rocheux (sans danger…) couvert de pins, ses prairies sauvages, ses genêts et ses chataîgniers, est un terrain de jeu idéal pour les enfants.

Les environs immédiats de la maison offrent de nombreuses possibilités de promenade dans un paysage méridional accidenté mais accessible.  Les versants sont principalement couverts de forêts de chataîgniers, de divers feuillus et de pins morcelées par des zones plus ouvertes, témoignage du paturage des moutons.  Le relief est  ponctués de sources qui donnent naissances à de petits torrents.  L’un de ces torrents, le Rioufol, qui se trouve juste en contre-bas de la maison est un petit paradis de nature à lui seul ;le remonter sur quelques centaines de mètres vous donnera l’impression d’être tantôt en pleine forêt tropicale, tantôt au milieu de canyons.  Certains tronçons peuvent donner une tournure tout à fait sportive à l’exercice.

 L’Eyrieux et la Gluyère, les deux rivières les plus proches de la maison, permettent également des activités de loisirs et de découvertes de la nature ; les rochers arrondis et lissés par l’érosion leur donnent un cachet tout particulier.  Certains barrages sont spécialement aménagés en piscine naturelle pour permettre la baignade familiale en toute sécurité.

En traversant la petite place de Gluiras, vous pourrez vous engager sur la route des crêtes en direction de Chalan ou de St Genest et découvrir progressivement un paysage plus d’altitude (1100 m) où la végétation se rabougrit progressivement et où les chataigniers laissent la place aux cônifères.  Régulièrement, au détour de la route, des points de vue permettent une vue panoramique sur les vallées de l’Eyrieux et de ses affluents.

Outre un choix infini de promenades calmes au milieu de la nature sauvage, le région de Gluiras permet à l’amoureux de la nature de découvrir bon nombres d’espèces d’oiseaux, de mammifères, d’insectes ou de plantes méridionaux.
 
 
 
 

Copyright © 2006 - Françoise Coune & Serge Sorbi